Le carnet de voyage de Dresde

La classe de 3ème A s’est rendue à Dresde, au mois de décembre, dans le cadre d’un échange avec le collège « Evangelisches Kreuzgymnasium ». Mme Stéphanie Hilt, responsable des 3ème, Mme Patricia Rouquayrol, professeur d’histoire géo et Mme Séverine Cadapeaud, responsable des voyages au collège, étaient elles aussi du voyage.

Après un trajet un peu long, près de 3h de retard, nous avons enfin atteint notre destination, au grand soulagement de nos accompagnatrices que nous avons contraintes à faire un « Mannequin Challenge » !
« C’est toujours impressionnant sur le quai de la gare, ce moment où nous n’avons plus l’impression d’exister … et, pourtant nous avons dû les supporter 10h dans le train !!!… » s’étonne Mme Hilt.
Nous avons enfin pu mettre un visage sur le nom de nos correspondants allemands et nous avons passé notre première soirée au sein de notre famille d’accueil. C’est à ce moment-là que nous avons regretté de ne pas être plus attentifs en cours d’allemand car le vocabulaire nous a cruellement manqué. Ce qui a donné lieu à de magnifiques quiproquos.

Empreints de curiosité et munis de nos plus beaux baskets, nous avons visité Dresde et ses principaux monuments.
C’est la plus grande ville d’ex RDA après Berlin et Leipzig. Sa situation spécifique sur l’Elbe lui a valu d’être la résidence des ducs et des rois pendant 700 ans d’où sa grande richesse architecturale.
Bien que 90% du centre historique fut détruit, dans la nuit du 12 au 13 février 1945, par des bombardements alliés pendant la Seconde Guerre mondiale, sa reconstruction à l’identique rendit à la ville tout son prestige.
La ville présente une très riche histoire artistique et culturelle : c’est là que Richard Wagner a présenté ses premières œuvres au XIXe siècle. Au détour des ruelles, nous avons découvert le « Semperoper », un des opéras les plus connus au monde, les musées Gemäldegalerie Alte Meister (« Galerie de Peinture des Maîtres anciens ») et Grünes Gewölbe (la « voûte verte »), la cathédrale Notre Dame …
Aujourd’hui, c’est la 4ème ville du pays. Un vrai shopping center pour les Tchèques qui viennent y dépenser des fortunes le week-end.

Nous avons aussi découvert la vie scolaire allemande. Que du bonheur ! Un rêve pour nous, élèves français !
Les cours finissent à 15h. Aucun devoir supplémentaire n’est donné par les professeurs. Pas de carnet de liaison, pas de surveillant, pas de grille d’entrée, c’est la liberté absolue…mais bien maîtrisée, à l’Allemande. Chacun respecte les lieux et les horaires. Nous avons également participé à des ateliers franco-allemands.

Le week-end a été pour nous l’occasion de nous immerger dans la vie allemande avec nos familles.
Au programme : randonnée dans la « Suisse Saxonne », promenade sur les nombreux marchés de Noël de la ville, shopping, cuisine, patinoire, visite d’un château…

Enfin, nous avons eu la chance de passer une journée à Berlin, accompagné d’un guide.
Au programme : métro berlinois, visite du musée de plein air « sur les traces du mur » et du Checkpoint Charlie.
Ainsi, nous nous sommes replongés à l’époque de la guerre froide au Checkpoint Charlie, point de passage entre Berlin-Ouest et Berlin-Est. C’est également ici, que les panzers américains et russes se firent face en 1961 et qu’on craignait un moment le début d’une troisième guerre mondiale. A proximité, il reste quelques pans du mur peints et une exposition en plein air. Seuls quelques pavés marquent l’ancien emplacement du mur.
Au Musée du Checkpoint Charlie, nous avons pu découvrir, à notre grande stupéfaction, les tentatives d’évasion de l’Est vers l’Ouest, ainsi que quelques engins que les fugitifs utilisèrent comme des voitures avec des caches, des ballons à air chaud, des mini sous-marins et même une planche à voile à double-fond !

Un immense merci à nos trois accompagnatrices sans qui ce voyage n’aurait pu avoir lieu ! Que de souvenirs !

« C’est toujours un immense plaisir d’accompagner ses élèves lors d’un tel voyage. C’est l’occasion de les découvrir sous un autre jour et de créer une merveilleuse atmosphère de classe » Mme Rouquayrol.

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *