Joachim, 12 ans et déjà champion de golf !

Nous avons rencontré Joachim Poivre d’Arvor, collégien à St Do, en 5ème et déjà jeune champion de golf, avec un handicap de 5,3 ! Jo vient de jouer pour la 3ème fois les championnats de France individuels.
Arrivé jusqu’en finale, il est vice-champion de France 2016 des moins de 13 ans.

 

 

Il fait aussi parti de l’équipe de la ligue de Paris, avec laquelle il a gagné le titre de champion de France par équipe cet été.

Depuis combien de temps pratiques-tu le golf ? Et en compétition ?
J’ai commencé le golf à l’âge de 3 ans en regardant mon grand frère. J’ai tout de suite adoré ce sport si bien que j’ai commencé la compétition très jeune : à 7 ans en Ecosse aux championnats d’Europe US kids.

Comment a commencé cette passion ? Une passion familiale ?
Mes parents ne jouent pas du tout et mon grand frère a arrêté il y a bien longtemps !

Si tu n’avais pas été golfeur qu’aurais tu fait ?
Golfeur !

Quel est le rôle, l’investissement de tes parents dans ce projet sportif ?
Le rôle de mes parents est très important. Les golfs sont souvent éloignés et il faut m’accompagner parfois pendant plusieurs jours de suite. J’ai besoin d’eux à l’entraînement, besoin de leur soutien moral. Sur les compétitions internationales mon papa joue en plus le rôle de caddy, ce qui est loin d’être facile !

Combien de compétitions fais-tu par an ?

Je ne sais pas exactement…je ne compte pas…Depuis janvier j’ai dû jouer une quinzaine de compétitions en sachant que chacune comporte au moins 2 tours si ce n’est 3 et qu’il y a des jours de reconnaissance avant.

 


Quel est ton entrainement type, en période de préparation et pendant la saison des tournois ?

Je m’entraîne tous les mercredis, samedis et dimanches. C’est un mélange d’entraînement au practice, sur le pitch and putt, le putting green et puis des parcours, le plus possible car ce que je préfère c’est jouer « comme en compet »

Comment arrives-tu à concilier compétition et école ?
En étant très attentif à l’école, une leçon apprise en classe c’est toujours ça de moins à faire à la maison ! Mon temps de travail scolaire est toujours compté alors je ne remets rien au lendemain et essaye de travailler le plus régulièrement possible même si en pleine période de compétition c’est vraiment difficile.

 On dit qu’au golf, le mental est primordial… Qu’en penses tu ?
Le mental est capital dans tous les sports au niveau compétition mais peut être encore plus au golf car il n’y a pas d’adversaire. On se bat tout seul contre le parcours et soi même, c’est très particulier comme exercice.

Quelle est pour toi la qualité essentielle qu’il faut avoir dans ce sport ?
Justement le mental. Pour résister et scorer il faut avoir un mental de champion, ça se travaille, comme le reste.

Selon toi, tes résultats sont le fruit de beaucoup de talent, ou beaucoup de travail ?
Je suis un « gros bosseur » assez obsessionnel d’ailleurs au niveau technique. J’espère avoir aussi un peu de talent sur le parcours…

 

 

De quelle manière abordes-tu une nouvelle compétition ?
J’aime la compétition, je voudrais passer ma vie en compétition ! Et même quand j’ai très mal joué je n’ai qu’une hâte c’est d’être à la prochaine !

As-tu une « routine » de préparation particulière ?
Oui, tous les golfeurs en ont une. Avant le départ d’une compet ma maman me fait un gros câlin, ça fait aussi partie de ma routine.

Quel parcours a été pour toi le plus éprouvant  ?
Les championnats de France l’été dernier. Après 2 tours de qualifications où tous les joueurs de France tentent d’obtenir leur place parmi les 32 retenus, il y a des match plays. Nous nous affrontons à deux sur un parcours. C’est la seule forme de jeu au golf où on joue contre un adversaire. En demi-finale, j’étais 3 downs départ du 16 c’est à dire en train de perdre à trois trous de la fin. J’ai remonté le score et suis parti en play off (jouer un 19 ème trou de départage) pour gagner ma place en finale ! C’était incroyablement intense! Le lendemain j’ai perdu la finale, j’étais déçu bien sûr mais j’ai encore appris beaucoup de choses ce jour là..

Quel a été ton meilleur moment ?
Tous les beaux scores rapportés en compétition me procurent une joie incroyable…

Quand on évoque les joies, il y a aussi les peines et les regrets. Quels sont pour toi le(s) plus marquant(s) ?

Au fur et à mesure des compétitions j’essaye de considérer chaque obstacle non comme un échec mais comme un moyen de progresser… Alors non, je ne reviens pas sur mes échecs et je n’ai pas de regrets, je suis trop jeune pour ça.

 


Si tu devais choisir un joueur de golf pour partager une partie ?

Jason Day, Tiger Woods, Jordan Spieth… On a le droit de rêver non ?!

Quels sont tes objectifs à court terme et à long terme ?
Le golf ce n’est pas un sprint c’est un marathon… Mon objectif à long terme et mon rêve c’est de devenir Golfeur !

Si comme Joachim, vous avez des aptitudes, un talent particulier en danse, chant, sport, musique ou tout autre domaine, N’hésitez pas à nous contacter afin que nous vous mettions en lumière !