Victoria à la Maîtrise

Aussi connue sous l’entité « Chœur d’enfants de l’Opéra National de Paris », la Maîtrise des Hauts-de-Seine est une association de formation au chant choral d’excellence pour les jeunes de 5 à 25 ans.

Nous avons rencontré Victoria Gentil, en classe de 4èmeA à Saint Dominique, dans les coulisses de la Maîtrise.

Elle s’est très gentiment prêtée au jeu de l’interview…..

 

 

Depuis quand es tu à la maîtrise ?
Cela fait 2 ans que j’ai intégré la Maîrise.

Comment as tu eu l’idée d’intégrer la Maitrise des Hauts de Seine ?
Plus jeune, je chantais tout le temps et partout, dans ma chambre, dans ma douche. Face à cette passion, ma mère m’a fait prendre des cours de chant. Et puis, un jour, sans m’en parler, elle est venue m annoncer qu’elle m’avait inscrite pour une audition.

Comment se déroulent les auditions pour cette formation ?
M. Darchen, le Directeur de la Maîtrise, nous fait passer deux épreuves, une épreuve vocale et une épreuve auditive, suivies d’un court entretien pendant lequel nous parlons de nos goûts, de notre vie… Les principaux critères retenus sont notre motivation, la qualité et la justesse de notre voix, notre puissance vocale et la qualité de notre oreille.

En quoi consiste cette formation ?
C’est la Maîtrise la plus importante de France, avec près de 500 enfants chanteurs qui se produisent en moyenne 200 fois par an sur les plus belles scènes de France. Elle nous offre la possibilité de participer à des manifestations musicales prestigieuses sous la direction des plus grands chefs d’orchestre.Le répertoire est éclectique. Il va des polyphonies du XVe siècle à la musique contemporaine et à la comédie musicale, des œuvres a cappella aux partitions à grand effectif.
Comme tous les choristes j’espère partir un jour en tournée aux quatre coins du monde ….

Et le rythme des répétitions ?
Le rythme de préparation est de deux répétitions obligatoires par semaine, auxquelles peuvent s’ajouter des répétitions supplémentaires le soir ou le week-end pour les enfants retenus pour se produire sur scène dans des productions.

Peux tu nous parler des représentations que tu as faites ?
Depuis mon arrivée, je fais partie du « Roman de Renard  » qui est un spectacle pour enfants inspiré d’un conte. Nous l’avons joué dans des salles des hauts de Seine mais aussi en début d’année au théâtre du Châtelet. Nous nous sommes aussi produits à la nouvelle Philharmonie de Paris avec des chants de Noël.

Jusqu’à la fin du mois de mai, nous avons interprété « le chevalier à la rose » de Richard Strauss à l’Opèra de Paris, à Bastille. Nous étions 24 enfants de 9 ans à 15 ans.
Il y a une très bonne ambiance au sein du groupe même si nous ne nous connaissons pas depuis pas très longtemps. Ce sont des expériences que je n’oublierai jamais ! Pouvoir chanter sur les plus grandes scènes et salles de Paris n’est pas donné à tout le monde !

Envisagerais tu de faire une carrière dans la chanson ?
Je ne pense pas vouloir en faire une carrière. Pour l’instant, c’est surtout une passion.

Si comme Victoria, vous avez des aptitudes, un talent particulier en danse, chant, sport, musique ou tout autre domaine, n’hésitez pas à nous contacter afin que nous vous mettions en lumière !